José Da Silva Horta

José Da Silva Horta est professor associado à l’Universidade de Lisboa, Faculdade de Letras (FLUL). Il est le directeur des programmes d’Histoire et d’Études Africaines de la FLUL et chercheur au Centro de História da Universidade de Lisboa (CH-ULisboa). Ses recherches sont surtout centrées sur l’Histoire de l’Afrique de l’Ouest et les rencontres culturelles euro-africaines (15e-17e siècles). Actuellement il développe le projet international “African Ivories in the Atlantic World” piloté par le CH-ULisboa.

 

CONFÉRENCES

La participation de Jésuites à la traite au XVIIème siècle (Cap Vert et fleuves de Guinée)

Dans le cadre du colloque “Conquering New Markets. Trade routes, conversions and missions during the first globalisation (16th-18th centuries)”, organisé par Ines Zupanov, Antonella Romano et Helene Vu Thanh, Paris, EHESS, 17-18 Novembre, 2016

  • Jeudi 17 novembre 2016

« Divins » ou « sorciers » ? Interactions religieuses entre Africains et Européens, Sénégambie, XVIe-XVIIe siècles

Dans le cadre du séminaire, "Les Afriques dans la longue durée : acteurs, savoirs pratique", coordonné par Catarina Madeira-Santos et Elikia M’Bokolo

  • Lundi 21 novembre 2016, 15h à 18h - EHESS (salle de réunion de l’IMAF), 96 bd raspail, 75006 Paris

“On n’en peut pas savoir les choses notables…bien que son habitude soit de les rendre à la façon d’histoires”. Traditions orales et modèles historiographiques dans les récits portugais sur la Sénégambie (XVIe-XVIIe siècle)

Dans le cadre du séminaire, "Les Afriques dans la longue durée : acteurs, savoirs pratique", coordonné par Catarina Madeira-Santos et Elikia M’Bokolo

  •  24 avril 2017, 15h à 18h - EHESS (salle de réunion de l’IISMM), 1er étage, 96 bd Raspail, 75006 Paris 

Entre les projets ibériques et les interêts cap-verdiens. Les écrits sur la “Guinée du Cap Vert” : lieux d’appropriation politique (1578-1684)

Dans le cadre du séminaire du Groupe d’études ibériques Collège d’Espagne, Cité Universitaire

  •  25 avril 2017, de 14h à 17h