Noémi Lévy-Aksu

British Academy Newton International Fellow, Birkbeck College, School of Law

Ancienne élève de l’Ecole normale supérieure et agrégée d’histoire, Noémi Lévy-Aksu a soutenu sa thèse « Ordre et désordres dans l’Istanbul ottomane, 1879-1909 » à l’EHESS en 2010, publiée en 2013 (Karthala). Elle a été maître de conférences au département d’histoire de l’Université Boğaziçi (Istanbul) de 2010 à 2017 et est actuellement affiliée à la faculté de droit de Birkbeck College, University of London. Ses recherches actuelles portent sur l’histoire du droit dans l’Empire ottoman et la Turquie moderne.

 

Conférences

La loi martiale contre l'urgence sociale: le cas du mouvement ouvrier de 1970 en Turquie

Le « grand soulèvement ouvrier » d’Istanbul en 1970 est resté dans les mémoires syndicales et militantes comme le symbole et l’apogée de la contestation sociale qui a marqué cette période. Il a suscité la proclamation de la loi martiale, concrétisée par le déploiement de forces militaires et la formation de cours martiales. Ce séminaire se penchera sur les enjeux politiques et légaux liés à l’imposition de la loi martiale contre ce mouvement social. Il tentera aussi de resituer le cas de 1970 dans la longue tradition de proclamations d’états d’urgence dans des situations de contestation politique ou sociale, de la fin de l’Empire ottoman à nos jours.

  • Lundi 9 avril 2018, de 16h à 19h - EHESS (salle AS1_23) - 54 bd Raspail 75006 Paris

 

Interaction avec les doctorants du CETOBaC

Discussion libre avec les doctorants du CETOBaC.

  • Mardi 10 avril 2018, de 15h à 17h - EHESS (salle AS1_24) - 54 bd Raspail 75006 Paris

 

Constitution et régimes d’exception dans la Turquie kémaliste: la part de l’héritage ottoman

Introduit par la première constitution promulguée en 1876, l’équivalent ottoman de l’état de siège fut proclamé en de multiples instances à la fin de l’Empire ottoman. La présentation étudiera l’influence du cadre juridique ottoman sur la définition de l’état de siège au début de la République. Elle s’interrogera aussi sur les continuités dans les usages de régimes d’exception dans les premières décennies de la période républicaine en Turquie.

  • Mercredi 11 avril 2018, de 12h30 à 14h - INaLCO (Amphi 6, 2ème étage) - 65 rue des Grands Moulins 75013 Paris

 

Table ronde sur la situation des universitaires en Turquie

Cette table ronde sur la situation des universitaires en Turquie tentera de mettre en lumière les différentes formes de répression et contraintes auxquels ont été soumis les universitaires en Turquie ces dernières années. Elle évoquera notamment la procédure criminelle visant les signataires de la Pétition pour la paix et les différents réseaux de solidarité mis en place en Turquie et en Europe pour soutenir les enseignants-chercheurs et doctorants victimes de la répression.

  • Jeudi 12 avril 2018, de 19h à 21h - EHESS (salle 8) - 105 bd Raspail 75006 Paris