Ruy Braga

Ruy Braga est un sociologue du travail. Il est professeur à l’université de São Paulo et directeur de son département de sociologie. Ces dernières années, ce collègue s’est consacré à l’étude du « précariat » dont il est l’un des premiers à avoir proposé le concept. Ses travaux portent sur le Brésil et s’élargissent en une recherche comparative incluant en particulier le Portugal et l’Afrique du Sud. Il est également l’un des commentateurs les plus avisés du « lulisme » dans son rapport avec le travail. Outre qu’il participe à l’animation d’un réseau de sociologie du travail qui s’étend sur le « Sud global », il travaille sur la « sociologie publique », c’est-à-dire sur l’activité publique de cette discipline, thématique lancée par Michael Burawoy.

 

CONFÉRENCES

Confronting the Precarization of Labour in Global South

Dans le cadre du séminaire d’Yves Cohen “Histoire et présent des partiques d’influence (XXe et XXIe siècles)”

  • Lundi 29 janvier 2018, de 15h à 17h - EHESS (Salle 6) 105 boulevard Raspail, 75006 Paris

 

La rébellion du précariat : travail et néolibéralisme dans le Sud global

Dans le cadre du séminaire des Midis de Brésil(s), organisé par Mônica Schpun

  • Lundi 5 février 2018, de 12h à 14h - EHESS (Salle B2-04), 54 boulevard Raspail, 75006 Paris

 

 A Precarious Hegemony: Social Struggles and the End of Lulism

Dans le cadre du séminaire du Groupe de réflexion sur le Brésil contemporain, organisé par Afrânio Garcia, Waldir Lisboa Da Rocha, Marie-Claude Munoz, Vassili Rivron et Glauber Sezerino

  • Mercredi 14 février 2018, de 17h à 19h - EHESS (Salle 5), 105 boulevard Raspail, 75006 Paris

 

Économie morale et pratiques de résistances ouvrière au Brésil, en Afrique du Sud et au Portugal

Dans le cadre du séminaire semi-ouvert PRATO (Pratique, Travail, Organisation) animé par Anne Bory, Yves Cohen, Fanny Girin, Nicolas Hatzfeld, Cédric Lomba et Vincent Gay 

  • Vendredi 16 Février 2018, de 13h à 15h - EHESS (Salle 5), 105 boulevard Raspail, 75006 Paris

Inscription obligatoire pour la séance du 16 février auprès de Yves Cohen : yvecohen@free.fr