Utopies : Tout ce qu'il me reste de la révolution, de Judith Davis

Cycle « Sciences sociales et cinéma » en partenariat avec mk2

Le prochain rendez-vous de la saison 2019-2020 du cycle « Sciences sociales et cinéma » aura lieu le lundi 9 mars 2020 à 19h45 avec la projection du film :

Tout ce qu'il me reste de la révolution, de Judith Davis

Ce film met en scène le militantisme politique d'Angèle qui se bat contre le désarroi politique de la génération post-soixante huit. Que faire de l'héritage politique de Mai 68 ?
Tout ce qu'il me reste de la révolution sera diffusé en intégralité et discuté par Julie Pagis, chercheuse en sociologie politique. Lors de la discussion, elle évoquera notamment la dialectique entre engagement collectif et trajectoires individuelles et reviendra sur l'impact générationnel de ce mouvement. Les "nouveaux militants" sont-ils les enfants des "anciens"?

  • Intervenant :

Julie Pagis est chercheuse en sociologie politique au CNRS, membre de l'Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (EHESS). Elle s’est particulièrement intéressée aux conséquences biographiques du militantisme chez les soixante-huitard.e.s et chez leurs enfants.  

Tarif préférentiel (4,90 euros) pour les personnels et les étudiants de l'EHESS sur présentation d'un justificatif

Sociologie et sciences politiques Cinéma Europe

Informations pratiques

Date(s)
  • Lundi 9 mars 2020 - 19:45
Lieu(x)
  • mk2 Bibliothèque - 128-162, avenue de France, 75013 Paris