Le projet CRESS : Création Recherche En Sciences Sociales

Le projet CRESS : Création recherche en sciences sociales crée par l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS), financé par le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, a pour objectif de renforcer le dialogue entre art et recherche en sciences sociales.

Le concept : renforcer la formation des étudiants et des chercheurs aux nouvelles formes de récits en sciences humaines et sociales et accueillir des artistes et des chercheurs en résidence dans le but de créer une œuvre commune.

Ce projet débute dès novembre 2021 avec la venue du cinéaste Avi Mograbi à l’EHESS et se poursuivra jusqu’en 2023 avec près d’une dizaine d’artistes invités à venir.

L’ancrage de l’EHESS dans la vie culturelle et artistique

L’essor des écritures alternatives et des nouvelles formes de récits en sciences humaines et sociales, liées en particulier aux « arts de l’enregistrement » (cinéma, photographie, création sonore), mais aussi à la littérature, au théâtre, à la performance, à la musique, aux arts graphiques, permet d’aborder les objets sociaux par des moyens différents, souvent non verbaux et non conceptuels, et d’explorer leur dimension sensible. Les productions artistiques (visuelles, sonores, verbales), envisagées comme pensées autonomes de l’espace-temps social, sont autant de supports de réflexion dont les sciences humaines et sociales peuvent se nourrir.

Depuis plusieurs années, on constate un développement des recherches en sciences sociales en lien avec les arts. Cela se traduit par une arrivée très importante d’étudiants de master dans la mention « Arts, Littératures et Langages » de l’EHESS. Plusieurs centres de recherche de l’EHESS sont très impliqués dans l’établissement de ces rapports entre la recherche et la création artistique, à travers divers projets tels l’équipe internationale triennale (EIT) « Royaumont re: Sounding » portée par le Centre de recherches sur les arts et le langage (Cral), « InventFormes - L’invention des formes de représentation à l’ère de la mondialisation » porté par l’Institut interdisciplinaire d'anthropologie du contemporain (IIAC) et soutenu par la fondation Carasso, ou encore la « Fabrique des écritures » portée par le Centre Norbert-Elias (CNE).

Depuis deux ans, l’EHESS, en partenariat avec la Fondation Camargo, propose un programme de résidence pour un binôme composé d’un artiste international et d’un chercheur en sciences sociales. Tous ces projets ont suscité un grand enthousiasme de la part des chercheurs et des artistes, ce qui montre l’intérêt de ces dynamiques nouvelles.

.

Le projet CRESS : renforcer les collaborations entre artistes étrangers et chercheurs en sciences sociales

Ce programme vise à renforcer et à structurer la collaboration entre chercheurs en sciences sociales et artistes, faisant ainsi de l’EHESS, et plus largement du Campus Condorcet, une interface internationale de la recherche et création.

Il s’agit de créer un programme d’invitations d’artistes internationaux leur permettant d’intervenir à plusieurs titres dans la formation et la recherche menées à l’EHESS :

  • formation des étudiants et des chercheurs : ateliers pratiques, séminaires de recherche, master class ;
  • résidences pour créer des binômes chercheur-artiste en vue d’une production commune ;
  • contribution des artistes à des programmes de recherche de l’EHESS.

.

Le premier artiste invité : le cinéaste Avi Mograbi

Dès ses premiers films, il y a presque trente ans, c’est avec une obstination et une énergie que rien n’a jamais détournées qu’Avi Mograbi interroge le conflit israélo-palestinien. Citoyen israélien, fidèle à un engagement politique antisioniste qu’accompagne une recherche profonde de la forme cinématographique, il descend dans la rue, se mêle aux passants, confronte ses adversaires, parle avec ses alliés, ne lâchant pas des yeux les situations les plus conflictuelles tout en se mettant lui-même en scène avec douleur, parfois avec hargne. Faisant preuve d’un humour explosif, c’est entre deux feux qu’il se tient courageusement pour être témoin du monde.

Ce cycle est organisé du 16 au 25 novembre 2021 par la direction de l’image et du son (DIS) de l'EHESS, avec le soutien du Centre d’études en sciences sociales du religieux (Césor), de l'Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (Iris) et de l'Université Paris 8.

Infos pratiques :
16 au 25 novembre 2021
Campus Condorcet et Centre Pompidou
entrée libre, sous réserve du pass sanitaire

Plus d'informations