Daniel Monterescu, professeur associé en anthropologie (Central European University) : nouvel occupant de la chaire EHESS/Iméra en études transrégionales

En cette rentrée exceptionnelle sous le signe de la crise sanitaire, l'Iméra accueille en septermbre cinq nouveaux résidents, qui seront à l'Institut de septembre 2020 à février ou juillet 2021, parmi lesquels Daniel Monterescu, professeur associé en anthropologie (Central European University - CEU), nouvel occupant de la chaire EHESS/Iméra en études transrégionales.
Une quinzaine d'autres résidents compléteront en février la promotion 2020-2021 de l'Iméra. 

Aux côtés des quatre nouveaux résidents de l'IMéRA, Daniel Monterescu présentera son projet Food and Borders: Transnational Terroir Across Territory in Europe and the Middle East, le jeudi 17 septembre à 11h à l'Iméra (Maison des Astronomes, Marseille).

 

Résumé du projet 

Comment la frontière politique affecte-t-elle les voies alimentaires transnationales ? Ce projet explore l'effet de frontière sur la nourriture et le vin à travers les frontières en Israël/Palestine, en Europe centrale, au Royaume-Uni et dans la diaspora irakienne en Israël et à Londres. Reliées étymologiquement, les notions de terroir et de territorialité affichent des histoires culturelles divergentes. Tandis que l'un désigne les caractéristiques agréables du lieu comme une histoire de marque de distinction géographique (goût de terroir), l'autre imprègne le sol d'une signification politique, de frontières défendables et de droits collectifs. Ce projet de livre retrace la production de la gastro-politique dans des espaces contestés au-delà des frontières politiques. Traçant l'ascension du terroir comme principe organisateur de la culture mondiale du vin et de l'industrie alimentaire, j'examine l'intersection de la géographie politique, de l'identité nationale et de la localité culturelle dans la production transnationale d'authenticité comestible.

How does the political border affect transnational foodways? This project explores the border effect on food and wine across borders in Israel/Palestine, Central Europe, the UK and the Iraqi Diaspora in Israel and London. Etymologically related, the concepts of terroir and territoriality display divergent cultural histories. While one designates the palatable characteristics of place as a branded story of geographic distinction (goût de terroir), the other imbues the soil with political meaning, defendable boundaries, and collective entitlement. This book project traces the production of gastro-politics in contested spaces across political borders. Tracing the ascent of terroir as an organizing principle for the global wine culture and food industry, I examine the intersection of political geography, national identity and cultural locality in the transnational production of edible authenticity

 

 

 

Anthropologie

Informations pratiques

Date(s)
  • Jeudi 17 septembre 2020 - 11:00 - 13:00
Lieu(x)
  • Iméra, Maison des astronomes - 4, place Leverrier - 13004 Marseille