Qu’est-ce qu’un monument ?

Esquisse d’une épistémologie des sources non écrites au XVIIIe siècle

La séance portera sur l’épistémologie de l’histoire au XVIIIe siècle, reconsidérée d’un point de vue inattendu, à savoir l’analyse du « monument » comme source d’informations sur le passé.

A partir de sa polysémie et de changements de sa signification tout au long du XVIIIe siècle, Lisa Regazzoni (Goethe Universität) abordera les différentes fonctions gnoséologiques du « monument », les méthodes comparatives utilisées pour en tirer de nouvelles connaissances historiques et ses mises en récit.

Dans ce contexte général, nous nous concentrerons sur les « monuments gaulois » qui jouèrent un rôle majeur dans la construction du passé gaulois en raison de l’absence de sources écrites autochtones. En effet, l’émergence des passés nationaux préromains déclencha une véritable chasse aux sources non écrites qui se répercutera sur la façon de penser et d’écrire l’histoire.

Histoire Patrimoine

Informations pratiques

Date(s)
  • Lundi 20 mars 2017 - 14:00 - 17:00
Lieu(x)
  • EHESS (Salle Jean-Pierre Vernant) - 190, avenue de France - 75013 Paris
Contact(s)
  • vuckovic@ehess.fr
À consulter