Réseau international des chercheuses et chercheurs à l’épreuve des violences extrêmes (RIVECE)

L’effet des violences extrêmes sur les sujets qui les étudient participe du phénomène de la violence extrême. Il en est un des effets, non seulement collatéral, mais plus encore fonctionnel. Ces violences ne s’arrêtent jamais aux limites des corps martyrisés. Elles les outrepassent : à travers l’atteinte des corps, elles touchent le corps social, celui de la communauté mais aussi celui de tous ceux qui sont amenés par leur travail, leurs recherches, leurs fonctions à devoir s’en approcher.

Trop souvent négligées, assimilées uniquement à des effets psycho-traumatiques, ou ravalées au rang de faiblesses psychologiques, ces effets indirects de la violence extrême ne font l’objet d’aucune enquête en sciences sociales. Le programme de recherche du Riceve cherche à leur donner la place qui leur revient dans ce champ d'étude, afin de les problématiser comme des objets à part entière. 

  • 14h-14h30 : Christophe Prochasson & Flore Gubert - Ouverture par le président de l’EHESS et la vice-présidente de la FMSH
  • 14h30-15hRichard Rechtman - Présentation du réseau
  • 15h-15h30 : Parand Danesh, Anne-Laure Porée & Timothée Brunet-Lefèvre - Présentation des axes du programmes de recherche et du carnet hypothèses par le comité de pilotage
  • 15h30-17hMembres du réseau - Ouverture de la discussion avec les membres du réseau

 

 

[English version]

 

Te effects of extreme violence on those who study them is tied to the phenomenon of extreme violence itself. It is one of its consequences, not only collateral, but, moreover, functional. Tese forms of violence don’t stop at the limits of the martyred bodies : they affect the social body itself, that of the community targeted, and finally, those who approach them through their research.

Often neglected, the deflecting impact of extreme violence are not only psychological or traumatic, or due to individual weaknesses : they are an integral part of studying extreme violence, and yet, the social sciences rarely approaches them as such. Te research program of Riceve aims at questioning these effects of extreme violence altogether. 

 

  • 14h-14h30 : Christophe Prochasson & Flore Gubert - Opening by the President of EHESS and the Vice President of FMSH
  • 14h30-15h :  Richard Rechtman - Presentation of the network
  • 15h-15h30 : Parand Danesh, Anne-Laure Porée & Timothée Brunet-Lefèvre - Presentation of the research axes of the program and the digital platform by the steering committee
  • 15h30-17h :  Network members - Opening of the discussion with the members of the network

Informations pratiques

Chercheur(s):
Date(s)
  • Mardi 10 mai 2022 - 14:00 - 17:00
Lieu(x)
  • EHESS - 54 bd Raspail, 75006 Paris