Rencontre autour de l’ouvrage de Laura Ruiz de Elvira (IRD)

Vers la fin du contrat social en Syrie. Associations de bienfaisance et redéploiement de l’État (2000-2011)

 

Mardi 28 janvier 2020 à 17h

Rencontre autour de l’ouvrage de Laura Ruiz de Elvira (IRD)

Vers la fin du contrat social en Syrie. Associations de bienfaisance et redéploiement de l’État (2000-2011)

Paris, Karthala, coll. « Terres et gens d’islam » (IISMM), 2019

Depuis le déclenchement du processus révolutionnaire en Syrie, en mars 2011, de nombreuses analyses ont été publiées sur le mouvement protestataire, l’État islamique ou encore le régime de Bachar al-Assad. En revanche, la décennie précédant le soulèvement a été peu traitée. Or, on ne saurait comprendre la crise actuelle sans connaître les transformations sociales et politiques subies par le pays durant cette période. 
Cet ouvrage est fondé sur un travail de terrain mené entre 2007 et 2010 dans des conditions d’enquête difficiles en raison de la surveillance, du contrôle social et de la censure imposés alors par le système autoritaire ba‘thiste. En étudiant l’inscription des associations de bienfaisance dans le paysage sociopolitique syrien des années 2000, il interroge la redéfinition du rôle de l’État et l’ingénierie politique du régime sous Bachar al-Assad. Ce faisant il ne révèle pas seulement les pratiques de la bienfaisance et du monde associatif, il met aussi en lumière les relations État/société dans les contextes autoritaires, la conception de l’action publique dans les pays du Proche-Orient, ainsi que le binôme société civile/autoritarisme souvent dépeint à tort comme antagonique. Rompant avec les approches purement événementielles et spontanéistes, ce livre a pour ambition d’apporter un éclairage original sur la Syrie d’avant-guerre. 

Laura Ruiz de Elvira est chargée de recherche à l’Institut de recherche pour le développement (IRD), affectée au Centre Population et Développement (CEPED, UMR 196). Politiste et arabisante, ses recherches portent sur la sociologie de l’action collective et de l’engagement, les pratiques d’aide et les politiques sociales en Syrie et en Tunisie.

Présidence : Bernard Heyberger (EHESS, EPHE, Césor) Responsable de la collection IISMM/ Karthala « Terres et gens d’Islam »

Discutants : Hamit Bozarslan (CETOBaC - EHESS) & Anna Poujeau (CNRS, EHESS, CéSor)

Site de l'Editeur

 

 

Informations pratiques

Date(s)
  • Mardi 28 janvier 2020 - 17:00
Lieu(x)
  • EHESS, 105, boulevard Raspail 75006 Paris - Salle 13, 6ème étage.
Contact(s)
  • sophie.bilardello@ehess.fr