Date de parution:
décembre, 2021
Type de norme: 
ISBN 13
Numéro: 
978-2-7132-2894-0
Numéro de la revue:
62/2-3

Cahiers du monde russe, n°62/2-3

Dissidences sexuelles et de genre en URSS et dans l’espace postsoviétique

Ces cinq dernières années, l’histoire des lesbiennes, des gays, des bisexuel·le·s, des transgenres et des queers en Union soviétique et dans l’espace postsoviétique a suscité un intérêt sans précédent. Ce numéro spécial élargit notre compréhension de l’histoire de l’expérience queer à la fin de l’Union soviétique et dans les États issus de son éclatement. Ses huit articles portent aussi bien sur le « centre » russe de l’URSS que sur les républiques de sa « périphérie » telles que la Géorgie, le Kirghizstan ou la Lettonie. Et celui qui nous entraîne vers l’Italie en dépasse le cadre en s’intéressant aux campagnes transnationales des années 1970 que menèrent des homosexuel·le·s, des artistes et des socialistes pour libérer le réalisateur Sergej Paradjanov, dont la brillante carrière entremêlait ses trois patries soviétiques : l’Arménie, la Géorgie et l’Ukraine. Dans ce numéro, les articles examinent la manière dont les queers soviétiques appréhendèrent et imaginèrent le désir homosexuel ainsi que la fluidité des genres. Ils s’interrogent sur la manière dont les queers façonnèrent leur subjectivité, construisirent leurs relations, refusèrent ou entérinèrent l’étiquetage médical, juridique, mais aussi social dont elles ou ils faisaient l’objet. Il apparaît que tous les articles de ce numéro sont marqués par des identifications et des intersections plurielles, croisant nationalité, désir sexuel, genre, génération ou  classe sociale. Ils révèlent également que les savoirs transnationaux sur la dissidence sexuelle et de genre n’ont pas fait irruption soudainement en Russie et en Eurasie en 1991 ni n’ont été un produit d’importation en provenance d’un « Occident victorieux » de la guerre froide.