Éditeur:
Date de parution:
décembre, 2020
Direction d'ouvrage:
Olivier Abel, Thomas Hirsch et Sabina Loriga
Numéro de la revue:
n°8

Ce que les artistes font à l'histoire

Passés Futurs n°8

Olivier Abel, Thomas Hirsch

Les représentations artistiques du passé sont précieuses – pour la société et pour l’histoire –, et les sciences sociales ne peuvent que s’enrichir de leurs contributions. Elles questionnent les différentes manières dont le passé affecte les individus et montrent les implications existentielles en jeu. Elles travaillent les discordances, les incohérences et les possibilités non réalisées de l’histoire. Dans notre conjoncture historique, elles expriment aussi une demande « éthique » importante vis-à-vis du passé. Elles encouragent les historiens à cesser d’occulter les individus derrière des catégories impersonnelles et – peut-être – à montrer plus de courage face au « pouvoir du régime ».

Pour toutes ces raisons, l’actuelle vague de fictionnalisation du passé mérite d’être approfondie. Comment les sources d’archives sont-elles utilisées ? L’histoire est-elle employée en tant que source, que moyen ou que décor ? Quelles sont les stratégies adoptées pour saisir et restituer le passé ? Quel est le rôle de l’empathie et de la distanciation ? Il s’agit d’interroger la production artistique de manière critique, sans céder à la prétention de pureté politique qui est parfois formulée de la part des artistes, car les arts peuvent avoir un effet mensonger, de manière intentionnelle ou non.

Si pour Nietzsche l’art exige l’oubli, de nombreux artistes cultivent aujourd’hui la mémoire, et certains d’entre eux se proposent même comme de véritables médiateurs du passé. Ils convoquent archives et témoignages en quête d’une vérité longtemps enfouie derrière une histoire « officielle », ou qui passe pour telle. Quelles sont les motivations de ces ressaisies de certains moments de l’histoire ? Comment les différentes traces de ces temps perdus sont-elles utilisées, sélectionnées, recoupées ? Quelles sont les stratégies adoptées pour restituer ces passés ? Voici quelques-unes des questions abordées par les auteurs de ce dossier consacré aux usages artistiques de l’histoire, de la Deuxième Guerre mondiale à nos jours.

En savoir plus

Contributions

Olivier Abel, Omar Acha, Pablo Blitstein, Esteban Buch, Gaetano Ciarcia, Hernán Eduardo Confino, Fernando J. Devoto, Roberta Guarnieri, François Hartog, Thomas Hirsch, László Krasznahorkai, Alejandra Laera, Antoine Lilti, Sabina Loriga, Annick Louis, Aldo Marchesi, Damien Marguet, Monica Martinat, Éric Michaud, Martha Rodríguez, Philippe Roussin, Nicolás Prividera, Daniel Bernardo Sazbón, Maria Stavrinaki, Isabelle Thireau, Carolina Vanegas, Sebastian Veg.

Autres publications

Joëlle Vailly
Gavin McDowell, Ron Naiweld, Daniel Stökl Ben Ezra (eds)