Empires et Féodalités

L’Empire napoléonien : domination, intégration et résistances

La seconde partie du cours sera consacrée à la formation d’un vaste espace politique sous domination française, couvrant la quasi totalité de l’Europe, à l’exception de l’Angleterre. Nous étudierons la construction progressive de ce « système continental », constitué d’Etats vassalisés ou alliés du « Grand Empire », par le biais de la guerre classique et de la guerre économique (le blocus).  Nous examinerons la politique impériale à l’égard des Etats annexés à travers la question de l’intégration administrative, de l’exploitation économique et des politiques culturelles et linguistiques unificatrices qui prennent dans les différentes entités de l’Empire des formes et des degrés différents. Nous évoquerons les interprétations historiographiques de cette politique impériale, dont on a pu souligner la dimension « coloniale » (imposition d’un modèle politique et d’une culture française) ou au plutôt intégratrice (intégration égalitaire à la France via le recrutement de fonctionnaires, la conscription ou la participation électorale). Nous envisagerons enfin la question de la résistance à la domination française et de ses effets politiques à travers le cas de la guerre d’indépendance espagnole, point de départ d’une révolution libérale (1808-1914).

Ce séminaire sera dispensé par Elodie Richard, chargée de recherche au CRH

Informations pratiques

Chercheur(s):
Elodie Richard
Date(s)
  • Lundi 05 juin 2017 - 10:00 - 18:00
Lieu(x)
  • Université de Pékin 5 Yiheyuan Rd, Haidian Qu, Beijing Shi, Chine, 100000