Soutenance de thèse

Aspects of Labour Servitude in North-East India. Colonialism and the Questions of Slavery and Forced Labour, c. 1870-1930

Résumé

Cette thèse tente d’écrire l'histoire de la servitude - l'esclavage, la dépendance et le travail forcé dans le nord-est de l'Inde du point de vue de l'histoire globale, sous des formes d'enchevêtrements et de connexions et ce, entre le début du dix-neuvième siècle et du vingtième siècle. Elle cherche à savoir pourquoi certains types de récits sur l'esclavage sont devenus dominants dans la région (dont la délimitation forme une frontière) en raison des dites connexions alors que, dans un même temps, l’utilisation certains des apports les moins connus remet en question ces positions. La thèse essaie également de déterminer comment le travail sous la forme de travail forcé dans la région est devenu une forme prédominante mise à l’œuvre et utilisée par le gouvernement colonial dans ses efforts pour ouvrir la région et la mettre en contact avec différentes parties de l'empire. Cela passe également par le débat et le processus par lesquels le gouvernement colonial a résolu et normalisé la relation entre l'esclavage et le travail forcé face à de nouvelles critiques de missionnaires et de citoyens locaux et soutient que l'utilisation d'un langage juridique était cruciale dans ce discours. La thèse traite également de la question étroitement liée de la manière dont les gens ont résisté à ce processus de normalisation et de changements, et enfin questionne la manière dont cette normalisation a affecté certains groupes de personnes et de tribus - en particulier les femmes et les enfants.

Jury

  • M. Alessandro Stanziani (Directeur de thèse), EHESS
  • M. Ravi Ahuja, Université de Goettingen
  • M. Prabhu Mohapatra, Université de Delhi
  • Mme Joy Pachuau, Jawaharlal Nehru University
  • Mme Radhika Singha, Jawaharlal Nehru University
  • Mme Ines Zupanov, CNRS

Informations pratiques

Date(s)
  • Vendredi 18 septembre 2020 - 13:30
Lieu(x)
  • Visioconférence