Soutenance de thèse

Communiquer l'empire : l'administration du courrier dans le monde hispano-américain (1501-1768)

De Nelson Fernando Gonzalez Martinez - Centre de recherches sur les mondes américains - CERMA

Résumé

De grandes quantités de courriers circulent entre l’Espagne et les Amériques depuis le XVIème siècle. De nombreux agents ont ainsi, à des rythmes et selon des procédés différents, acquis la capacité d’envoyer et de recevoir de la correspondance. Ce que l’on appelle la « correspondance coloniale » regroupait alors des manuscrits, des imprimés, des livres, certains minerais, des cartes et une grande variété d’objets en tout genre. Traditionnellement, l’historiographie consacrée au monde des Indes occidentales a souligné les « défauts » du système de gestion du courrier hispano-américain. Il apparaît toutefois indéniable que ce dernier a su se montrer capable de mettre en circulation du courrier à diverses échelles. Cette thèse analyse les différentes formes d’administration venues soutenir un tel système. L’objectif est ici, non pas de réhabiliter les « vertus » du courrier hispano-américain, mais d’examiner de façon plus approfondie les différents dispositifs ayant conduit aux « succès » et aux « échecs » d’un tel système. Il s’agira donc, pour ce faire, de réfléchir sur l’appareil communicatif mis en place par les Habsbourg en Espagne et dans les territoires qu’ils possédaient aux Indes occidentales depuis le XVIème siècle. C’est pourquoi cette étude abordera, plus précisément, la période comprise entre 1501 et 1768. Cette dernière date marque, en effet, à la fois la disparition des charges de Courrier majeur que supposait le fait que l’administration du courrier était alors confiée à des secteurs particuliers (privés), et le début d’une mutation vers un modèle de gestion de la correspondance géré par la Couronne. La contribution des secteurs « américains » et l’expérience apportée par les populations autochtones se montrèrent, à ce sujet, essentielles à la pérennité d’un tel moyen d’échange transcontinental.

Jury

  • Mme Frédérique Langue (Directeur de thèse), CNRS
  • M. Michel Bertrand, Casa de Velazquez Madrid
  • M. Romain Bertrand, Institut d’études politiques de Paris
  • M. Enrique Fernandez, Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis
  • M. Bernard Lavallé, Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle
  • M. Jean-Paul Zuniga, EHESS

Informations pratiques

Date(s)
  • Jeudi 05 juillet 2018 - 09:00
Lieu(x)
  • EHESS (salle 13), 105 boulevard Raspail 75006 Paris