Soutenance de thèse

Le dragon médiéval. Physiologus, encyclopédies et bestiaires enluminés (VIIIe-XVe s.) : Texte et Image

Résumé

L’omniprésence du dragon dans l’espace géographique de l’Occident médiéval en fait une figure fondamentalement complexe. Face à une production insondable, aussi immense que le dragon lui-même, les bestiaires latins offrent un corpus qui, grâce au rapport texte-image, permet d’analyser sa symbolique et son iconographie. La production des bestiaires s’inscrit dans la continuité du Physiologos grec (IIe/IVe siècle) et de ses traductions latines, et précède le renouveau encyclopédique du XIIIe siècle. Il nous importera donc de comprendre la formation et les processus qui sous-tendent l’évolution symbolique et l’iconographie du dragon, de cerner les différentes étapes qui jalonnent son histoire et ont contribué à forger son image à l’époque médiévale. Pour cela, il est nécessaire de dégager les différentes composantes symboliques du dragon biblique, à l’origine même du monstre médiéval, à travers l’Ancien Testament, l’Apocalypse et la patristique. Cette analyse a vocation de cerner les réseaux complexes et enchevêtrés qui régissent la symbolique du dragon dans le Physiologos et ses traductions latines. L’étude des traductions en langue vernaculaire des versions latines Physiologus permet de mettre en avant les permanences et mutations du dragon qui s’amorcent au cours du XIIe siècle. Les bestiaires latins permettent de comprendre les liens qui unissent et distinguent le dragon des différents serpents. Les encyclopédies du XIIIe siècle, en compilant les savoirs antiques et les traditions médiévales, redéfinissent la place du dragon dans la Création et son symbolisme. L’analyse iconographique des bestiaires permet de déterminer les critères inhérents à la physionomie du dragon, sa singularité par rapport aux autres serpents et de comprendre comment sa mise en scène participe à l’exaltation de sa nature diabolique.

Jury

  • M. Jacques Berlioz (Directeur de thèse), CNRS
  • M. Pierre-Olivier Dittmar, EHESS
  • M. Laurent Hablot, EPHE
  • M. Michel Pastoureau, EPHE
  • Mme Maud Perez-Simon, Université Sorbonne Nouvelle Paris 3
  • M. Baudoin Van Den Abeele, Université catholique de Louvain-la-Neuve

Informations pratiques

Date(s)
  • Mercredi 16 décembre 2020 - 09:00
Lieu(x)
  • Visioconférence Afin d'affecter le moins possible la qualité de la visioconférence nous sommes contraints de limiter l'accès au public. Les personnes souhaitant assister à la soutenance devront se rapprocher du candidat.