Soutenance de thèse

Essays on Governance Structures and Institutions. Environmental Crimes, Narratives and Spatial Cooperation

Résumé

Cette thèse explore les structures de gouvernance et les institutions sous trois angles différents. Le Chapitre 1 étudie les liens entre la destruction de l’environnement et l’esclavage moderne dans le secteur des ressources naturelles puis il analyse l’effet de dif- férentes politiques publiques sur ces deux dimensions. Je montre que lorsque les gains marginaux de l’un des deux crimes augmentent, les deux activités illégales augmentent. Elles se comportent alors comme des compléments. De même, une meilleure surveillance de l’une des deux activités illégales réduit systématiquement toutes les deux. A contrario, l’augmentation des sanctions monétaires sur l’un des deux crimes peut conduire à une augmentation inattendue de l’activité non ciblée, montrant que les deux crimes peuvent également être des substituts. À l’aide d’études de cas, j’illustre des champs d’application potentiels du modèle, du secteur de la pêche, à l’exploitation forestière en passant par l’exploitation minière et à l’agriculture. Le Chapitre 2, co-écrit avec Paul Seabright, se concentre sur les récits comme mécanisme de persuasion, par opposition aux mécanismes bayésiens de persuasion avec lesquels ils peuvent être en concurrence. Nous montrons que la persuasion narrative est choisie lorsque les coûts marginaux sont faibles par rapport à la volonté moyenne de payer, une caractéristique des produits de luxe ainsi que des produits et services numériques. Deuxièmement, lorsque deux duopoleurs initialement homogènes sont en concurrence, ils ont tendance à différencier leurs stratégies de sorte que la qualité des biens qu’ils vendent à l’équilibre est différente. Le Chapitre 3, co-écrit avec Thierry Verdier, étudie l’évolution spatiale conjointe du comportement coopératif et d’une institution d’appariement partiellement assortatif qui protège les coopérateurs. Nous montrons qu’un domaine de préférences pour la coopération, initialement localisé, peut envahir l’ensemble de la population et et nous caractérisons ensuite sa vitesse asymptotique de diffusion. Nous montrons également comment des institutions relativement peu coûteuses peuvent apparaître dans de nouveaux endroits grâce à la diffusion spatiale aléa- toire de la coopération aidant un groupe culturel localisé de coopération à envahir toute la population.

Jury

  • M. Thierry Verdier (Directeur de thèse), EHESS
  • M. Gani Aldashev, Université Libre de Bruxelles
  • Mme Emmanuelle Auriol, Toulouse School of Economics
  • Mme Katheline Schubert, Université Paris 1 Panthéon Sorbonne
  • Mme Agnès Tomini, CNRS

Informations pratiques

Date(s)
  • Jeudi 23 juin 2022 - 09:00
Lieu(x)
  • Les personnes qui souhaitent assister à la soutenance par visioconférence sont invitées à se rapprocher du candidat.