Soutenance de thèse

Faire parler le bois, faire danser les hommes. Histoire et ethnographie de la sculpture kwakwaka'wakw et de ses acteurs. Colombie-Britannique, Canada

Résumé

Les peuples de la côte nord-ouest, de la baie de puget à la baie de yakutat, sont réputés pour leur travail du bois et la pratique du potlatch. les kwakwaka'wakw du nord-est de l'île de vancouver en colombie-britannique (canada) ont connu une pratique artistique et cérémonielle ininterrompue du xixe siècle à nos jours, malgré l'opposition des autorités coloniales et missionnaires. ce travail s'intéresse aux sculpteurs kwakwaka'wakw nés dans la seconde moitié du xixe siècle, de la création du poste de commerce de fort rupert jusqu'en 1900. souvent identifiables, ces artistes ont effectué leur apprentissage avant la période noire de la répression du potlatch (années 1920). dans des collections muséales et privées, leurs œuvres cérémonielles continuent d'inspirer les artistes kwakwaka'wakw contemporains. en plus de biographies et de l'édification de corpus d'œuvres cérémonielles sur la base de documents d'archives et d'analyses stylistiques, l'accent sera porté sur les mécanismes de transmission des savoirs et savoir-faire d'une génération à l'autre et leur corollaire, la notion d'école stylistique.

Jury

  • Mme Marie Mauzé (Directrice de thèse), CNRS
  • Mme Vanina Bouté, EHESS
  • Mme Michèle Coquet, CNRS
  • M. Jonathan C.H. King, British Museum
  • Mme Jennifer Kramer, University of British Columbia
  • Mme Joëlle Rostkowski, UNESCO

Informations pratiques

Date(s)
  • Mercredi 26 janvier 2022 - 16:30
Lieu(x)
  • Visioconférence Afin d'affecter le moins possible la qualité de la visioconférence nous sommes contraints de limiter l'accès au public. Les personnes souhaitant assister à la soutenance devront se rapprocher du candidat.