Hélène Rousselot, « Construction du secteur des hydrocarbures et évolution politique au Kazakhstan et au Turkménistan »

De

Soutenance de thèse de Hélène Rousselot, le mardi 09 juin 2015 à 14h00 à l'EHESS, 190 avenue de France, salle 15.

Résumé

Cette thèse étudie d’abord la construction du secteur des hydrocarbures depuis la naissance des industries pétrolière puis gazière, du Kazakhstan et du Turkménistan. La fin des années 1950 et les trois décennies 1960-1970 et 1980 sont cruciales pour le développement de la production et des institutions et de ce secteur dans ces deux républiques. L’étude des transferts financiers entre le Centre et les deux RSS d’une part et celle des institutions de ce secteur d’autre part, modifient l’image de ces RSS, souvent perçues comme simples fournisseurs d’hydrocarbures à l’économie soviétique. Le renforcement des institutions locales et le déploiement de l’initiative républicaine dans le domaine des hydrocarbures, notamment, ont en effet engendré une indigénisation dans les structures de décision et de production de ce secteur.  L’hypothèse d’une plus grande indigénisation du secteur pétrolier au Kazakhstan et une production de coton pourvoyeuse de devises au Turkménistan rendent compte de la divergence des trajectoires économiques des deux pays, dans le cadre d’une plus grande globalisation de leurs échanges après 1991. Malgré la faiblesse de leurs institutions politiques, ces deux régimes, de nature distincte, ont montré une remarquable continuité et stabilité jusqu’en 2002, notamment grâce aux revenus de leurs exportations d’hydrocarbures. La construction du secteur des hydrocarbures, qui se poursuit tant du point de vue de ses acteurs que de ses institutions aboutira, au Kazakhstan, à la
création de la compagnie nationale KazMunajGaz en 2002, tandis que le Turkménistan ne s’est pas doté de structure équivalente à ce jour.

Jury

  • Vincent Fourniau (directeur de thèse), EHESS
  • François Bafoil, Sciences Po
  • Alain  Cariou, Université Paris IV
  • Thierry Coville, IRIS
  • Catherine Poujol, INALCO
  • Fatiha Talahite, CNRS

Date

Mardi 9 juin 2015 à 14h

Lieu

EHESS (salle 015) - 190-198 avenue de France 75013 Paris

Informations pratiques