Internet, innovation sociale et développement durable: le cas de la société sénégalaise

De
Christine Chemin (EHESS) soutiendra sa thèse de doctorat en anthropologie le mardi 17 Juin à 13h.

Titre de la thèse

Internet, innovation sociale et développement durable: le cas de la société sénégalaise. Fin du modèle de rattrapage et influence des technologies de l'Information et de la Communication sur l'essor des sociétés contemporaines multi-locales

Composition du jury

  • Jonathan Friedman (dir.)
  • Michel Agier, (CEAf-EHESS)
  • Alban Bensa (Iris-EHESS)
  • Remi Bazenguissa-Ganga (Univ. Lille 1)
  • Jean Copans (Univ. René Descartes)
  • Aben Kouvouama (Univ. Pau)
  • Michael Rowlands (UCL)

Résumé

L’enjeu de cette thèse est de questionner, au delà des discours prolixes sur le “développement durable » et les “sociétés du savoir”, l’impact de l’arrivée de l’Internet sur les dynamiques sociales sénégalaises. A partir de l’observation de la mise en place de Systèmes d’Information Populaire (SIP), il analyse l’idéologie développementiste et techniciste qui sous–tend ces projets d’introduction de l’Internet au Sénégal. Il décrypte ensuite la façon dont cette technologie est en réalité utilisée par les Sénégalais pour former des stratégies inédites de reproduction sociale, économique et cosmologique. L’analyse des échanges sur le forum de discussion Seneweb fait pénétrer dans les modes de construction des subjectivités sur le net. La synthèse de ces observations à la fois physiques (SIP) et virtuelles (Seneweb) montre que l’engouement pour l’Internet ne se comprend que dans le contexte d’une société sénégalaise résolumment en réseau de par son organisation multi-locale très pragmatique

Informations pratiques

Chercheur(s):
Emilie Jacquemot