Soutenance de thèse

L'impact des études supérieures sur les valeurs des étudiants.

Résumé

Ce travail de thèse part d'une idée simple : ce que l'on fait, ce que l'on vit nous change. Or au sein des expériences collectives vécues, l'une tend à devenir de plus en plus partagée : le passage par des études supérieures. Aussi peut-on être surpris de constater que peu nombreuses sont les études s'intéressant à l'impact que peuvent avoir les cursus disciplinaires sur le jugement des étudiants, population dont l'identité – ne serait-ce que professionnelle – reste en construction. A partir d'une enquête par questionnaire inspirée des European Values Survey et des Enquêtes sur les pratiques culturelles des Français et menée auprès d'un échantillon final d'étudiants de 11 filières universitaires, notre travail montre que l'idée controversée d'une socialisation disciplinaire mérite d'être considérée. Car si dès la première année, les disciplines tendent à s'attirer les faveurs de populations aux profils déjà différenciés, l'avancée dans les études tend de son côté à remodeler ces particularisme initiaux. Les contenus disciplinaires jouent indéniablement un rôle dans ce remodelage, via l'acquisition ou le renforcement de dispositions et (sentiments) de compétences spécifiques. Mais de façon concomitante, la particularisation des profils étudiants au fil des études apparaît relever d'un phénomène de socialisation anticipatrice faisant qu'avancée dans les études et appropriation de la future et probable place occupée dans l'espace social vont de pair.

 

Jury

  • M. Jean-Louis Fabiani (Directeur de thèse), EHESS
  • Mme Christine Detrez, ENS Lyon
  • M. Bertrand Geay, Université de Picardie Jules Verne
  • M. Pierre Merle, Université de Bretagne-Occidentale
  • M. Hervé Touboul, Université de Franche-Comté

Informations pratiques

Date(s)
  • Lundi 26 juin 2017 - 14:00
Lieu(x)
  • EHESS (Salle 8), 105 boulevard Raspail 75006 Paris