Soutenance de thèse

Des modernisations multiples. Modeler la filière agricole au Mexique dans la première moitié du XXe siècle

De Jorge Quetzal Argueta Prado - Centre de recherches historiques - CRH

Résumé

La filière agricole a connu de profondes transformations au Mexique dans la première moitié du XXe siècle. Entre 1910 et 1960 la modernisation agricole s´est placée dans le débat public comme une nécessité incontournable. Tant pour affronter le problème des famines que le pays a connu dans le cadre de la Révolution (1910-1920) comme pour encourager l´essor de l´économie dans son ensemble, les différentes administrations à la tête du pouvoir ont cherché à rationaliser et intensifier la production agricole. Notamment la production de maïs qui, par son importance économique et alimentaire, a été une des cultures prioritaires. Dans ce cadre notre thèse porte sur les différentes stratégies et moyens engagées à cette fin, ainsi que sur les effets qu´elles ont produit. Nous examinons les efforts engagés par différents type d´acteurs pour gouverner et modeler la filière à l´aide de semences améliorés, d´engrais et de machinerie agricole ; aussi bien que par la mise en œuvre de politiques d´éducation, d´irrigation et de crédit parmi d´autres. Ce à travers l´analyse de sources historiques trouvées dans des archives mexicaines et étasuniennes, qui nous ont permis de saisir tantôt la perspective et travaux engagés dans ce sens par le gouvernement, comme par d´autres acteurs issus du milieu académique et privé. Par ce biais nous montrons que bien que la modernisation agricole ait été une idée et un programme globalement partagé par les différents gouvernements le long de cette période, les modalités qu´elle a adopté n´ont pas été homogènes. Que les objectifs particuliers que chaque gouvernement s´est donné et les savoir-faire et possibilités techniques disponibles à chaque moment ont été à la base des différents projets de modernisation qui ont pris place et modelé la filière. Et que l´ensemble du processus a été façonné par l´entrecroisement de divers intérêts, institutions, agents et savoir-faire locaux, nationaux et transnationaux.

Jury

  • M. Yves Cohen (Directeur de thèse), EHESS
  • M. Serge Bahuchet, MNHN
  • Mme Nathalie Jas, INRA
  • Mme Birgit Müller, CNRS
  • M. Alejandro Tortolero, UAM (Mexique)

Informations pratiques

Date(s)
  • Jeudi 12 décembre 2019 - 13:00
Lieu(x)
  • salle Alphonse-Dupront, 10 rue Monsieur-le-Prince 75006 Paris