Soutenance de thèse

Naissance de l'industrie photographique. Les Neurdein, éditeurs d'imaginaires, 1863-1918

Résumé

Cette recherche traite de l'influence d'une entreprise photographique sur la représentation de sites en France dans le contexte touristique et plus généralement sur le marché de l'illustration au tournant du XXe siècle. De simples studios de photographies au Second Empire deviennent de véritables maisons d'édition de l'image ou proto-agences de photographies, qui produisent et diffusent leurs images dans de multiples contextes et sur des supports les plus divers. La photographie est ainsi conçue comme un produit, dans l'idée d'une rentabilité, et intègre une collection dont la gestion montre une actualisation permanente, en lien avec les activités changeantes de l'entreprise, en fonction des marchés. Le cas de l'entreprise Neurdein frères (1863-1917) et l'étude de son organisation, son fonctionnement et son évolution, donne la mesure d'une construction élaborée de ses "vues de France". Du travail de ses opérateurs à celui de ses représentants de commerce, l'entreprise façonne et sélectionne ses photographies et par là même conçoit une véritable politique en matière d'images à succès. Le phénomène est renforcé par la production de ces nouveaux formats illustrés que sont les cartes postales, dont le succès se fait sentir en France dans les années 1890.   Menée sous l'angle d'une histoire culturelle et économique de la photographie, cette thèse adopte une triple approche : celle de l'entreprise, celle de l'objet carte postale et celle du marché de l'illustration. Les corpus, en particulier centrés sur le Mont Saint-Michel et sur la tour Eiffel, pour laquelle Neurdein frères était en charge de la concession des objets souvenirs entre 1889 et 1917, sont mis en lien et interrogés pour rendre compte de mécanismes culturels puissants. Créées pour circuler sur toutes sortes d'objets éditoriaux, du fascicule à l'assiette, de la carte postale au journal, les images commercialisées par l'entreprise Neurdein frères obéissent à certains critères de représentation et deviennent presque des normes : omniprésentes et standardisées, elles participent à la formation d'une identité touristique ou stéréotypée des sites.

Jury

  • M. Christophe Prochasson (Directeur de thèse), EHESS
  • M. André Gunthert, (Co-directeur de thèse)EHESS
  • Mme Catherine Bertho Lavenir, Education nationale
  • M. François Brunet, Université Paris-Diderot
  • M. Christian Joschke, Université Paris X-Nanterre
  • M. Dominique Kalifa, Université Paris 1
  • M. Sylvain Venayre, Université Grenoble-Alpes

Informations pratiques

Date(s)
  • Mercredi 04 octobre 2017 - 14:00
Lieu(x)
  • EHESS (Salle 13), 105 boulevard Raspail 75006 Paris