Soutenance de thèse

La part des Muses. Une ethnologie des modèles vivants contemporains à Paris

Résumé

Le modèle vivant est une figure incontournable de l'art occidental, que ce soit sur le plan de son rôle dans l'apprentissage d'une discipline artistique ou de la réalisation d'une œuvre d'art. Bien souvent occulté par l'artiste ou par l'œuvre pour laquelle il a posé, le modèle vivant reste cependant méconnu. Plus encore, il est parfois suspect et fait de nos jours l'objet de nombreux préjugés, en partie hérités des siècles précédents et véhiculés notamment par les œuvres de fiction : les modèles seraient des individus lascifs, exhibitionistes sinon libertins, qui se contenteraient pour vivre de rester quelques heures immobiles et nus devant des artistes. La présente recherche constitue le résultat d'une enquête de terrain réalisée au sein de plusieurs écoles et ateliers d'art de Paris, auprès des modèles vivants de la région parisienne. Elle vise d'une part à rendre compte de la réalité de la pratique du modélat : la douleur inhérente à l'effort d'immobilité, la vulnérabilité éventuelle ou au contraire la force et la créativité du modèle, l'économie intime et autres amménagements nécessaires pour concilier son travail et sa vie quotidienne. D'autre part, cette recherche s’attache à montrer les modalités de mise en place d'un système complexe permettant de construire et de contenir la nudité du modèle dans un cadre spatio-temporel physique, symbolique et culturel précis, qui en assure le caractère sain et licite au bénéfice de l'art. La pratique du modèle vivant, pour chacun des acteurs du cours de dessin, se révèle avant tout comme un apprivoisement et une domestiquation du corps, le sien propre mais aussi celui de l'autre. Attestée depuis l'Antiquité, cette pratique n’en reste pas moins éminemment contemporaine et évolue conjointement à l'émergence de nouvelles technologies, aux courants et aux pratiques artistiques.

Jury

  • Mme Monique Jeudy-Ballini (Directrice de thèse), CNRS
  • M. Christian Bromberger, Aix-Marseille Université
  • M. Octave Debary, Université Paris Descartes
  • Mme Cécile Debray, Musée de l’Orangerie
  • Mme Sabine Forero-Mendoza, Université Bordeaux 3
  • M. Georges Vigarello, EHESS

Informations pratiques

Date(s)
  • Mercredi 6 octobre 2021 - 14:00
Lieu(x)
  • Lieu Visioconférence Afin d'affecter le moins possible la qualité de la visioconférence nous sommes contraints de limiter l'accès au public. Les personnes souhaitant assister à la soutenance devront se rapprocher du candidat.