Soutenance de thèse

Peinture de fiction. Une tradition picturale arabe médiévale

De Kata Keresztely

Résumé

Dans les ouvrages contemporains traitant des arts visuels dans la tradition artistique 'chrétienne' ou 'occidentale' les analyses des œuvres d'art sont souvent effectuées à l'appui d'une approche interdisciplinaire intégrant les méthodes de recherche et les questionnements des sciences sociales ainsi que d'autres disciplines, comme la littérature. Sur se modèle, je tente d’élaborer une méthode de recherche complexe pour l’appliquer dans l’étude de l’iconographie arabe médiévale. Les sources principales de mon travail sont les manuscrits iconographiés de deux 'bestsellers' de la littérature arabe médiévale : les Maqâmât d'al-Harîrî et la traduction arabe de Kalîla wa Dimna de Bîdpây, copiés et peints, pour les premiers au XIIIe siècle, et, pour les seconds, au XIVe siècle, respectivement en Irak, en Syrie et en Egypte. Pour étudier les manuscrits, je propose une approche dont le leitmotiv est l'observation de la relation entre les textes et les images en les considérant comme un ensemble et comme éléments qui constituent des œuvres d'art complexes. Les manuscrits médiévaux contenant des images deviennent ainsi, en tant qu'objets matériels mais aussi comme des produits intellectuels et artistiques, des sources primaires de l’histoire intellectuelle arabe médiévale.

Jury

  • M. Houari Touati (Directeur de thèse), EHESS
  • M. Jean-Claude Bonne, EHESS
  • M. Léon Buskens, Leiden University (Pays Bas)
  • Mme Anna Caiozzo-Roussel, Université Bordeaux Montaigne

Informations pratiques

Date(s)
  • Vendredi 14 décembre 2018 - 14:00
Lieu(x)
  • EHESS (salle de réunion de l'IMAF), 2 étage, 96 boulevard Raspail 75006 Paris