Soutenance de thèse

Practising Hinduism in the Islamic Republic of Pakistan : Devotion and the Politics of Untouchability in Ramdev Pir’s Tradition of Sindh

Résumé

Cette étude est une tentative de comprendre le processus par lequel une secte religieuse mineure s'est installée dans une nouvelle région au passé historique complexe et comment elle s'est transformée par la suite en organisation politique. Dans ma thèse, je me concentre sur la transformation d'un panth hindou dans le Sindh depuis son arrivée au 19ème siècle pendant la colonisation britannique des régions transfrontalières voisines du Rajasthan et du Gujarat, jusqu'à leur transformation en un mouvement politique. Les membres ont commencé à s'organiser en tant que communauté religieuse autour d'un site religieux principal situé dans le Tando Allahyar et, plus tard, ils ont été confrontés à des scissions qui ont provoqué l'émergence de multiples sites, justifiées par leurs différences linguistiques, régionales et la guerre de 1971 entre les Indiens et les Pakistanais. Il est important de préciser ici que cette communauté a été classée dès l'époque britannique comme Intouchables, pour parler franchement, bien que différentes dénominations lui aient été données, comme les castes répertoriées, classification qui est toujours utilisée par l'administration pakistanaise.  L’épisode de rupture au sein de la communauté a restructuré et réorganisé le panth, puisqu'il a entraîné l'apparition de différents modèles de changements dans la même Panth en raison de leurs différents sites et groupes. En outre, ils sont devenus moins connectés qu'auparavant mais, fait intéressant, le site central est resté important et c'est pourquoi la partie principale de cette étude lui est consacrée. Et après la guerre, l'allégation et la relation de méfiance à l'égard des hindous en général ont conduit un groupe de la communauté à se solidifier politiquement avec une nouvelle identité politique en raison de leur nombre dominant et de leur frontière commune avec l'Inde. Cela s'est fait par la circulation de la littérature de dévotion d'abord, en enregistrant la nostalgie de leurs anciennes régions et l'importance du culte du sauveur et du héros.  La majeure partie de la littérature dévotionnelle a été produite en 1990, suivie plus tard par la production de la littérature politique. Elle a contribué à l'établissement d'un mouvement dalit dans une ville. Il est vraiment intéressant de noter qu'en 1980, le mouvement et la littérature dalits ont été produits dans l'état indien du Gujarat et plus tard, ils ont été suivis par le Sind au Pakistan, bien que la politique au Gujarat ne soit pas discutée de façon majeure dans la présente étude. Cette politique identitaire a réagi différemment en raison de l'emplacement de leur nouveau site religieux multiple, de leur nombre dans la population et de leurs propres différences au sein de la Panth. Toute la thèse est conclue sur la façon dont un Panth hindou a changé et transformé sa politique hindoue dans un État islamique.

Jury

  • M. Michel Boivin (Directeur de thèse), CNRS
  • M. Matteo De Chiara, INALCO
  • Mme Delphine Ortis, INALCO
  • M. Edward Simpson, University of London
  • M. Fabrizio Speziale, EHESS

Informations pratiques

Date(s)
  • Mercredi 26 février 2020 - 13:30
Lieu(x)
  • EHESS (Salle AS1_08), 54 boulevard Raspail 75006 Paris