Soutenance de thèse

De Prague à Paris : les musiciens de Bohême dans la capitale française (1777-1812)

Résumé

À la fin de l’Ancien Régime, de nombreux musiciens quittèrent la Bohême pour Paris, afin d’y faire connaître et publier leurs œuvres et d’améliorer leur carrière et leur position sociale. Entre l’arrivée de Jan Křtitel Krumpholtz en 1777 et la mort de Jan Ladislav Dussek en 1812, ils contribuèrent ainsi au développement musical et à la transformation du goût français.  L’ambition de cette thèse, qui repose à la fois sur de nombreuses sources inédites et sur l’analyse de partitions, est de dresser un inventaire complet des musiciens originaires de Bohême qui furent présents dans la capitale française, qu’ils y aient été présents physiquement, ou qu’ils aient été seulement représentés par leurs œuvres éditées à Paris. Pour la première fois, cette étude met en lumière l’importance et la contribution de Ludvík Venceslav Lachnith et de František Nicodim, dit Nicodami dans la vie musicale parisienne. En outre, l’analyse des parcours de Jan Joseph Bär, d’Anton Rosetti, de Jan Palsa, des frères Stamitz, de Jiří Antonín Benda ainsi que de Jan Václav Stich, dit Punto, d’Adalbert Gyrowetz et d’Anton Reicha, montre leur influence aussi bien dans le domaine de la composition et de la virtuosité que dans celui de la facture d’instruments. Une analyse des catalogues des œuvres musicales publiées par les deux marchands de musique František Hejna et par Karl Bochsa apporte un éclairage nouveau sur le monde de l’édition.  Pour compléter cette étude a été élaborée une base de données, Musibohemia, qui présente l’ensemble des éditions parisiennes des compositeurs de Bohême publiées entre 1777 et 1812 qui sont conservées au département de la musique de la Bibliothèque nationale de France, qui vont des Six Sonates pour le clavecin ou forte piano avec accompagnement d’un violon obligé œuvre IIe de Lachnith (publiées par Louis-Antoine Durieu en 1777) aux Deux Sonates pour le forte piano avec accompagnement de violon et basse œuvre dernier et posthume de Jan Ladislav Dussek (publiées par Naderman en 1812).  Faire connaître ce répertoire contribue à une meilleure connaissance de la circulation et de l’évolution du répertoire musical à Paris à charnière des XVIIIe et XIXe siècles.

Jury

  • Mme Laure Schnapper (Directrice de thèse), EHESS
  • M. Jean-Pierre Bartoli, Sorbonne Université
  • M. Nicolas Dufetel, CNRS
  • M. Alban Ramaut, Université Jean Monnet à Saint-Etienne
  • Mme Cécile Reynaud, EPHE

Informations pratiques

Date(s)
  • Mercredi 18 mai 2022 - 14:00
Lieu(x)
  • EHESS (salle A07-37), 7e étage, 54 boulevard Raspail 75006 Paris