Soutenance de thèse

Les premiers imprimeurs allemands dans les espaces de la langue française jusqu'en 1500. Analyses de la matérialité et la présence des incunables

Résumé

Avec l’introduction d'ateliers à l’université de Paris en 1470 commence l'histoire de l'imprimerie dans l'espace francophone. Un des fondateurs fut l'érudit allemand Johannes Heynlin von Stein. Il marque le début d'un développement durant lequel les imprimeurs allemands furent d'une importance décisive : Jusqu'en 1500, sur 40 villes francophones dans lesquelles nous pouvons attester la présence d’au moins une imprimerie, onze ont été introduites par des Allemands. Ils les ont installées surtout dans le sud-est du royaume de France ainsi que dans le Duché de Bourgogne, le Comté de Bourgogne et dans les régions de la Suisse francophone actuelle. Ce bouleversement important de l'histoire des médias était le sujet de la thèse. À la base d'une méthode sur l'histoire de la matérialité, l'étude montre que les imprimeries devaient être à la croisée de différents développements. L'étude examine les biographies des imprimeurs, présente leurs programmes d’imprimerie, décrit le milieu universitaire, urbain et monastique et épluche les éditions qu’ils ont imprimé. Elle a permis de comprendre la complexité transitionnelle entre l’époque des manuscrits et celle des livres imprimés, des sociétés non-typographiques aux sociétés typographiques. Finalement, l’analyse met en évidence que les premiers imprimeurs allemands furent un groupe communicatif en mouvement ayant un réseau au-delà des frontières qui peut être considéré comme exemplaire pour l’histoire de l'imprimerie en France et et même en Europe. En analysant en détail un groupe important des imprimeurs cette approche présente des nouveaux résultats quant à l'histoire précoce de l'imprimerie française et incite à un dialogue scientifique international.

Jury

  • M. Pierre Monnet (Directeur de thèse), EHESS
  • M. Bernd Schneidmüller (Directeur de thèse), Universität Heidelberg
  • M. Roger Chartier , EHESS
  • M. Jörg Peltzer, Universität Heidelberg
  • Mme Ute Schneider, Johannes Gutenberg-Universität Mainz

Informations pratiques

Date(s)
  • Vendredi 14 décembre 2018 - 10:00
Lieu(x)
  • Philosophische Fakultät de l'université de Heidelberg (département d'histoire, Historisches Seminar) Grabengasse 3-5, D-69117 Heidelberg (Allemagne)