Soutenance de thèse

Quelles expériences pour quels films ? Les temps de notre relation esthétique au monde.

Résumé

La thèse se propose d’analyser la structure esthétique de l’expérience cinématographique. On part d’une définition du film comme flux (audio-)visuel qui a un début, un déroulement et une fin. Partant du constat de ce principe constructif, la thèse entend montrer comment la structuration temporelle des films engendre des différences cognitives dans l'expérience spectatorielle. La notion de « structuration temporelle » renvoie à l'ordonnancement des plans et des sons dans leur durée en succession et/ou en simultanéité, tandis que l'adjectif « cognitif » fait référence aux processus d'acquisition et d'usage de nos connaissances. L’étude se fonde sur l'esthétique de Kant, la phénoménologie de Husserl, l'analyse du cinéma de Deleuze, l'Intentionnalité chez Searle, ainsi que la théorie esthétique et la théorie cognitive de la fiction de Schaeffer, dans une perspective interdisciplinaire et en prenant appui sur les données empiriques des sciences cognitives. La thèse déploie une analyse comparative du déroulement des processus de la réception cinématographique – la perception, l'attention et la compréhension – et rend compte des différents temps de cette réception, c’est-à-dire de la relation entre l'objet film et les spectateurs. L’objectif est double : il s’agit, d’une part, de mettre au jour les implications cognitives de la technique cinématographique dans l'expérience spectatorielle, en considérant notamment la fonction de cette technique et les principes, issus de l’Intentionnalité des auteurs, qui y sont inscrits ; et, d’autre part, d’évaluer la portée de ces principes constructifs et Intentionnels dans le cinéma contemporain, les dernières décennies ayant été marquées par une radicalisation progressive du rythme des films. Le cinéma devient à ce titre un exemple des structures temporelles qui soutiennent notre relation au monde réel.

Jury

  • M. Jean-Marie Schaeffer (Directeur de thèse), EHESS
  • M. Marc Cerisuelo, Université Paris-Est Marne-la-Vallée
  • M. Gregory Currie, University of York (Royaume-Uni)
  • M. Pascal Engel, EHESS
  • M. Jacques Morizot, Université d’Aix-Marseille

Informations pratiques

Date(s)
  • Jeudi 29 juin 2017 - 14:30
Lieu(x)
  • EHESS (salle 13), 105 boulevard Raspail 75006 Paris