Soutenance de thèse

Sensory Ethnography from Practice to Theory. A Reflection on the Tresholds of Documentary Cinema, Art and Anthropological Knowledge

De Silva Jeff - Centre Norbert Elias - CNE
,
De Silva Jeff - Campus EHESS Marseille

Résumé

Cette thèse est une réflexion épistémologique sur une anthropologie audiovisuelle, visant à élargir la connaissance anthropologique en articulant les méthodes audiovisuelles sensorielles et la démarche ethnographique empathique. Ce manuscrit, accompagné de six œuvres audiovisuelles, discute en quoi les méthodes visuelles, sonores et certaines démarches artistiques sont particulièrement adaptées pour observer, décrire et analyse les mondes de vie sensoriels et émotionnels. Ces réflexions reposent sur une pratique intensive pendant plus de vingt ans dans la réalisation de travaux audiovisuels immersifs sur le terrain, ainsi que de réflexions théoriques et pédagogiques issues d'expériences en tant qu'instructeur au Harvard Sensory Ethnography Lab. Un objectif important des travaux audiovisuels et de ce manuscrit est de promouvoir une réflexion plus profonde et plus adaptée des dimensions corporelles, temporelles, spatiales et émotionnelles des relations et interactions humaines, animales et naturelles qui résistent aux explications simples. La première partie du manuscrit est consacrée aux réflexions théoriques sur les méthodes de recherche et ses influences. L'auteur place en faveur d'une micro-analyse qualitative immersive plutôt que de méthodes quantitatives, favorisant l'incertitude et les pratiques heuristiques de non-jugement qui peuvent favoriser les découvertes fortuites et des "données" plus nuancées. L'auteur reconnaît le clivage des sciences sociales par rapport à ces méthodes et aux tournures artistiques et cinématographiques, dans le but d'atténuer ces clivages. De même, cette recherche propose une réflexion plus approfondie sur le spectatorship et le rôle des "utilisateurs" finaux dans le processus d'interprétation. La deuxième partie du manuscrit passe de la théorie à la praxis et est consacrée à l'élaboration des vingt années de travail de terrain dont ces six œuvres audiovisuelles sont issues, convergeant autour d'une thématique de la marginalisation à partir de recherches menées en Ex-Yougoslavie, en Roumanie, en France et aux Etats-Unis.

Jury

  • M. Boris Petric (Directeur de thèse), CNRS
  • Mme Véronique Benei, CNRS
  • M. Stéphane Breton, EHESS
  • M. Lucien Castaing-Taylor, Harvard University
  • M. Rupert Cox, University of Manchester
  • Mme Natacha Cyrulnik, Aix-Marseille Université
  • M. Benoît Raoulx, Université de Caen Normandie

Informations pratiques

Date(s)
  • Lundi 18 octobre 2021 - 14:00
Lieu(x)
  • Visioconférence Afin d'affecter le moins possible la qualité de la visioconférence nous sommes contraints de limiter l'accès au public. Les personnes souhaitant assister à la soutenance devront se rapprocher du candidat.