Soutenance de thèse

Subjectivations religieuses et accommodements du croire entre des éthiques contrastées. Le cas des Halaqat de femmes

Résumé

Les processus de piété islamique et ses différentes modalités d’engagement initiés par des femmes commencent à se faire connaître depuis une dizaine d’années. À partir d’une ethnographie des halaqat (cercles d’études islamiques) de femmes en France et en Égypte, je tente de cerner les conceptions souvent novatrices que tentent d'introduire les femmes musulmanes en revisitant les sources scripturaires envisagées comme des héritages légitimateurs et des énoncés performatifs, ainsi que la manière dont elles apprennent à organiser leur vie quotidienne conformément aux règles islamiques d’une conduite éthique et vertueuse. En décrivant le déroulement de divers espaces socioreligieux, je souhaite examiner d’une part les pratiques rituelles contemporaines de femmes qui participent à l’enseignement religieux pour renforcer leur disposition pieuse et les liens sororaux, montrer ensuite comment se construit et se négocie ce processus de piété en contexte laïque, et enfin qu’elles constituent des voix à partir desquelles peuvent émerger des changements dans les mouvements religieux.

Jury

  • Mme Tassadit Yacine (Directrice de thèse), EHESS
  • Mme Katia Boissevain, CNRS
  • M. Hamit Bozarslan, EHESS
  • Mme Rachida Chih, CNRS
  • Mme Randi Deguilhem, CNRS

Informations pratiques

Date(s)
  • Lundi 15 juillet 2019 - 14:30
Lieu(x)
  • LAS - Collège de France (salle 4), 3 rue d'Ulm 75005 Paris