Soutenance de thèse

Teacher Recruitment And Management : Current Practices And Future Challenges

Résumé

L'organisation de la fonction publique française connait de profondes mutations depuis le début des années 2000. Cette thèse examine la capacité du système de recrutement et de gestion des enseignants à répondre aux enjeux d'attractivité, d'efficacité et de diversité au cœur des projets actuels de modernisation du système éducatif. Le premier chapitre examine la neutralité du processus de recrutement des enseignants du secondaire vis-à-vis du genre. Il révèle que des biais d'évaluation existent et tendent à favoriser le genre minoritaire, contribuant ainsi à renforcer la mixité au sein des disciplines universitaires. Les deuxième et troisième chapitres examinent la capacité des incitations monétaires, de la demande d'enseignants et des exigences en matière de diplômes à attirer davantage et potentiellement de meilleurs candidats aux postes d'enseignant. Une hausse du niveau de diplôme requis pour enseigner (réforme de la "masterisation") ne semble pas améliorer l'efficacité du recrutement  en termes d'attractivité, de profils de compétences et de diversité. Le quatrième chapitre examine la relation entre absentéisme, mobilité et conditions de travail des enseignants. Il montre que les écoles et les directeurs d'école influencent significativement les absences, les départs et le bien-être psychologique des enseignants. Le manque de soutien hiérarchique, les comportements hostiles et l'intensité du travail semblent jouer un rôle particulièrement important.

Jury

  • M. Philippe Askenazy (Directeur de thèse), CNRS
  • Mme Maya Bacache, Télécom Paris Tech
  • Mme Sophie Bejean, Université de Bourgogne
  • M. Alex Bryson, University College London
  • M. Marc Gurgand, CNRS
  • Mme Dominique Meurs, Université Paris Nanterre

Informations pratiques

Date(s)
  • Jeudi 15 novembre 2018 - 14:30
Lieu(x)
  • PSE-Ecole d'économie de Paris (salle R1-14), 48 boulevard Jourdan 75014 Paris