Soutenance de thèse

User' Agencies : Juxtaposing Public Portrayals and Users' Accounts of App-Mediated Cardiac Arrest Volunteer Work in Sweden

Résumé

Cette thèse adopte une perspective de recherche en sciences sociales pour examiner les usages de l'application SMSlivräddare (eng. SMSlifesaving), devenue Heartrunner, ayant pour objectif de solliciter des bénévoles à proximité de personnes presumées victimes d'un arrêt cardiaque extra-hospitalier. Cette étude de cas sur les usages de cette application médicale et de santé juxtapose les « portraits » publics de l'application, de ses utilisateurs potentiels, de leurs rôles actifs et de leurs pratiques d'usage et les témoignages des utilisateurs bénévoles. Cette analyse explore les dimensions des rôles actifs de l'application et de ses utilisateurs tels qu’ils sont délégués par les « portraits » de la technologie et tels qu’ils sont perçus par ses utilisateurs. Cette analyse rend visibles les aspects des rôles actifs et des pratiques des utilisateurs bénévoles au moment de la mise en œuvre de cette technologie dans deux premières régions, avant son adoption ultérieure dans d'autres régions de Suède ainsi qu’au Danemark. La perspective de la recherche médicale a jusqu'à présent dominé les études sur les applications de secourisme. Ces études ont évalué les résultats de l'usage de l'application par les bénévoles et se sont concentrées sur l'examen de l'efficacité de ces applications, par des indicateurs tels que le nombre d'utilisateurs arrivés sur place et le nombre de ceux qui ont participé à la réanimation des personnes victimes. Dans le même temps, ces travaux ont contribué à la construction de discours prometteurs et à des approches instrumentales appliquées pour comprendre les significations et les usages des applications médicales et de santé. En revanche, en s'appuyant sur l'analyse discursive et thématique du matériel de recherche qualitative, cette thèse cherche à mettre en évidence les perspectives des utilisateurs dans leur co-construction de la technologie de secourisme à travers leurs pratiques d'usage de l'application. Par une approche théorique socio-matérielle, elle explore de manière critique les rôles actifs des utilisateurs tels qu'ils sont délégués par les discours des développeurs du projet, des gestionnaires et des évaluateurs de cette technologie médicale et tels qu'ils sont négociés par les utilisateurs dans leurs pratiques quotidiennes.  Cette thèse examine tout d'abord les « portraits » de l'application publiés en ligne, de ses utilisateurs et de leurs rôles actifs, mais aussi dans les pratiques de recrutement des utilisateurs et enfin dans une publication de recherche médicale évaluant cette technologie de secourisme. Ensuite, la thèse examine comment les bénévoles décrivent les motifs de leur décision de devenir usagers de l’application, le contexte social de leurs décisions et les significations qu'ils attribuent à leurs pratiques. Troisièmement, la thèse examine comment les récits des bénévoles, en juxtaposition avec les « portraits » en ligne de la technologie SMSlifesaving, représentent les pratiques d'usage de l'application par les bénévoles aux differentes étapes: avant la réception des notifications les informant des cas d'arrêts cardiaques, au moment de la réception de ces notifications, et après leur acceptation. Contribuant au champ de la recherche sociale critique sur les applications médicales et de santé, la thèse met en relief que les utilisateurs de l'application SMSlifesaving et les technologies qu'ils co-construisent ont des rôles actifs. Elle illustre les rôles actifs délégués et négociés par les utilisateurs ; ces derniers lorsqu'ils surmontent les dépendances quotidiennes de l'application et mesurent l'importance de leur travail bénévole, par l’intermédiaire de leur usage de l’application, par rapport à leur travail rémunéré et à leurs engagements de vie privée, développent un engagement consciencieux envers l'application et redéfinissent les promesses médicales de l'application pour les personnes victimes et leurs familles.

Jury

  • Mme Catherine Le Galès (Directrice de thèse), INSERM
  • M. Alf Westelius (Directeur de thèse), Linköping University
  • M. Luc Berlivet, CNRS
  • M. Patrice Bourdelais, EHESS
  • M. Johan Magnusson, University of Gothenburg
  • Mme Anita Mirijamdotter, Linnaeus University
  • Mme Nathalie Pelletier-Fleury, INSERM

Informations pratiques

Date(s)
  • Lundi 11 juillet 2022 - 09:30
Lieu(x)
  • Les personnes souhaitant assister à la soutenance devront se rapprocher du candidat.