Rencontre avec Arthur Schultz, psychologue pour les étudiantes et étudiants de l’EHESS

Arthur Schultz, psychologue, a rejoint l’EHESS au cours de l’été 2022. Il s’adresse spécifiquement aux étudiantes et étudiants de l’École pour apporter un soutien à celles et ceux qui en ressentent le besoin et pour les accompagner dans la réussite de leurs études. Il accueille les étudiants sur rendez-vous dans son bureau situé au 54, boulevard Raspail ou en visioconférence, les mardis et vendredis, de 9h à 17h.

Rencontre avec Arthur Schultz

 

Parcours d’un psychologue clinicien au service des étudiants

Avant de rejoindre l’EHESS en juin 2022, Arthur Schultz avait déjà côtoyé le public étudiant, et plus spécifiquement celles et ceux en situation de handicap. Il a également exercé en tant que psychologue clinicien dans des cliniques pluriservices, notamment dans la prise en charge de patients atteints de maladies chroniques, de patients dialysés, atteints de cancer ou âgés, en maison de retraite.

Après avoir traité des personnes en confrontation avec la mort et assuré un accompagnement en fin de vie, Arthur Schultz a souhaité revenir à un environnement qui s’inscrit dans le rétablissement. Il travaille ainsi auprès des étudiants tout en maintenant son activité de prise en charge en oncologie et en soins palliatifs, en clinique.

Le psychologue reçoit les étudiantes et les étudiants de l’EHESS durant ses permanences, les mardi et vendredi, de 9h à 17h, dans son bureau au 54, boulevard Raspail (B0-13) ou en visioconférence, pour des entretiens d’une heure. La prise de rendez-vous s’effectue en ligne :

 

Accompagner les étudiantes et étudiants face à des difficultés ponctuelles ou de longue durée

Il propose une écoute et un accompagnement aux étudiantes et étudiants confrontés à des problématiques principalement liées à des difficultés d’organisation et d’autonomie.

Parmi les maux qu’il est amené à traiter, le syndrome de l’imposteur, le manque de confiance en soi ou d’affirmation ainsi que les problèmes de concentration sont ceux qui reviennent le plus souvent chez les étudiantes et les étudiants. La question de la pression, parfois anciennement ancrée et qui ressurgit particulièrement en période de stress, est aussi très présente.

Convaincu que le dialogue et le partage peuvent apporter une réponse face à l’incertitude et la perte d’orientation, il projette de mettre en place des groupes de parole pour créer un espace d’échange entre étudiants confrontés aux mêmes problématiques d’isolement et qui vivent un sentiment de solitude – réelle ou ressentie.

Les étudiantes et étudiantes peuvent s’adresser à Arthur Schultz en cas de difficultés ponctuelles ou de longue durée qui, elles, nécessiteront un suivi plus prolongé avec une certaine régularité dans le temps. Ses compétences lui permettent également d’orienter les étudiants, selon certaines difficultés, vers un médecin psychiatre.

« Généralement, les étudiants consultent un psychologue quand ils n’ont pas la perception d’une solution. Ils ressentent une gêne, un sentiment de honte », alerte Arthur Schultz. « J’entends souvent qu’ils ne seraient pas allés consulter à l’extérieur. Dans certains cas, la simple conscience de venir dans un lieu comme celui qui est offert ici, à l’École, quand il y a une période complexe peut sécuriser l’étudiant. »


Plus d'informations